Accueil

Parution décembre 2013 :
livre de C.Touzet aux éditions la Machotte
- Editions la Machotte
- ISBN : 978-2-919411-02-3
- 166 pages
- Prix public : 22,00 € (Acheter)
- Ressources complémentaires

Envoyez vos questions à :
Touzet (at) sciences-cognitives.org

Touzet

Mentions légales

   .   

<<< chapitre précédent

Annexe : L'eau dynamisée (du livre Hypnose, sommeil, placebo ?", C. Touzet, 2013)


Le chapitre 12 (homéopathie) fait appel à la dynamisation comme une étape essentielle (dilution/dynamisation) de l'élaboration d'un médicament homéopathique. Il s'agit d'agiter la solution à chaque fois qu'il y a eu dilution (un bon quart d'heure minimum). Quelle peut être la raison d'une telle pratique ?

L'eau dynamisée de Marcel Violet

L'eau est une molécule composée d'un atome d'oxygène et deux atomes d’hydrogène. L'eau nous est indispensable, c'est 70% des molécules de notre corps. Ceci signifie que toute la biochimie baigne dans des molécules d'eau, pourtant son rôle est supposé neutre. La Biologie ne tient pas compte du fait que l'eau est un dipôle électrique1. Les molécules d'eau sont en agitation permanente (sauf sous forme solide), et forment des arrangements de plusieurs molécules capables de piéger des atomes et autres molécules, les empêchant ainsi d'interagir, ou modifiant leurs interactions.

Marcel Violet (1886-1973) est un « grand Monsieur » : ingénieur des Arts et Métiers, père du moteur à deux temps pour l'automobile et disposant de l'oreille de l'Académie des Sciences et de celles de quelques ministres. Il a réalisé un grand nombre de travaux très démonstratifs sur la « dynamisation de l'eau2 » (brevet FR1142722). Il s'agit d'augmenter l'état vibratoire des molécules d'eau afin (semble-t-il) de leur permettre la réalisation d'assemblages (trimères ?) énergétiquement coûteux, mais très profitables à la vie (peut-être à la base d'une assimilation facilitée, moins énergivore ?). L'énergie est fournie par le rayonnement cosmique, il s'agit d'oscillations d'une fréquence supérieure à 1024 Hz, utilisant comme diélectrique de la cire d'abeille3.

Exemples d'expériences menées :

En collaboration avec l'hôpital de Roubaix, l'un des plus grands hôpitaux de France à cette époque (3600 lits), où tout le monde est concerné, du médecin-chef aux patients, en passant par le personnel de service. Les doses sont de 25 cm3 (un verre à liqueur) d'eau dynamisée trois fois par jour (pendant 6 mois). Résultats :

  • durée des hospitalisations réduite d'un tiers,

  • aucune contre-indication,

  • arrêt des plaintes et réclamations du personnel à la fin du second mois.

    Après quoi, un avis favorable fut rendu par l’Académie Nationale de Médecine, en 1958.


Dans une ferme mise à disposition par le ministre de l'Agriculture, il est planté trois champs de 30 hectares chacun de betteraves. Ce sont les mêmes semences, mais celles des champs n°2 et n°3 trempent en plus pendant une nuit dans l'eau dynamisée. De plus, le champ n°3 sera aspergé une fois avec de l'eau dynamisée à raison de 10 m
3 à l'hectare (ce qui est peu). A la récolte, on constate :

  • champ n°1 : 99 tonnes/hectare (très bon rendement),

  • champ n°2 : 113 t/ha (15% de mieux)

  • champ n°3 :126 t/ha (26% de mieux, certaines betteraves font 8 kg).


De nombreuses autres expériences sont faites (et publiées), notamment avec des cobayes pour vérifier qu'il n'y a aucun effet génétique (malformation congénitale ou autres) sur les descendants (jusqu'à la 7ème génération). A la fin de l'expérience, les cobayes sont donnés au fournisseur qui les revend aux laboratoires d'expérimentation animale – et rendus 15 jours plus tard à M. Violet au prétexte que ses cobayes ne tombent plus malades comme ils devraient !

A l'époque, il fut impossible d'obtenir la prise en charge de l'eau dynamisée par la Caisse Primaire d'Assurance maladie (« Sécu ») car au vue de sa composition – fut-elle dynamisée – l’eau reste de l’eau, elle ne contient pas de principe actif comme un médicament et n'est donc pas remboursable. Après la disparition de M. Violet (écrasé par une voiture), tout disparaît...

Pourquoi un tel gâchis ?

L'eau dynamisée de M. Violet a pourtant été testée avec succès à grande échelle : hôpitaux, hospices de vieillards, asiles psychiatriques, écoles (Freinet), des milliers de personnes individuellement ; des centaines d'hectares de betteraves, tomates, melons, pommes de terre, blé, concombres ; des centaines de brebis, agneaux, chevaux, poules, rats, souris, cobayes (sur plusieurs générations). Des sociétés se sont créées qui ont commercialisé en France et à l'étranger des appareils à dynamiser l'eau pour la consommation humaine (« Eau Electro-Vibrée ») et aussi l'agriculture. L'eau dynamisée de M. Violet a même été remboursée par certaines mutuelles de santé pour finalement disparaître dès la disparition de son inventeur.

Conclusion

L'eau – H2O – est peut être ce que nous croyons le plus connaître et pourtant il n'en est rien. Ses interactions et son comportement vis-à-vis du vivant et des énergies sont pratiquement inconnus, et encore moins étudiés. Ceux qui s'y frottent, comme feu Jacques Benveniste4, découvre des choses ahurissantes, que l’establishment et les laboratoires pharmaceutiques abhorrent (trop de changements de paradigmes) et sont « excommuniés », privés de crédits, de locaux, d'équipe. Pourtant, le temps passe (déjà 10 ans depuis son décès, 30 ans après ses travaux sur les grandes dilutions, que la presse a appelés « la mémoire de l'eau »), et les confirmations/répétitions de ses résultats s'empilent. Luc Montagnier, « notre » prix Nobel (qui a dû s'exiler aux USA pour pouvoir continuer ses travaux, avant de partir en Chine pour avoir découvert des choses trop compromettantes5 pour la biologie classique, même américaine), affirme que Benveniste fut un précurseur génial.

1La molécule d'H2O n'est pas symétrique (ce qui explique pourquoi l'eau est conductrice de l'électricité)

2Marcel Violet, Michel Rémy, Christian Beau, L'énergie cosmique au service de la santé ou Le secret des patriarches (5ème édition revue et augmentée), 2009.

3Depuis, grâce à l'électronique, il existe des appareils plus efficaces et maniables. La dynamisation s'obtient aussi mécaniquement par la création d'un vortex. L'emploi de flashs lumineux a aussi été testé avec succès.

4J. Benvéniste, Ma vérité sur la « mémoire de l’eau », Albin Michel, 2005.

5Montagnier, L, Aäissa, J et al, "Electromagnetic Signals Are Produced by Aqueous Nanostructures Derived from Bacterial DNA Sequences". Interdisciplinary Sciences: Computational Life Sciences, 6 January 2009, Volume 1, Number 2, 81–90.

Voir aussi : http://fr.lourdes-france.org/tv-lourdes/?cid=03&v=newtvlourdes (vidéo)


<<< chapitre précédent